La cigarette Electronique 1000 fois plus saine!

Dans un nouveau rapport qui contredit les préoccupations soulevées par la F.D.A (Food and Drug Administration), une école de chercheur l’Université de Boston de la santé publique (BUSPH) conclut que les cigarettes électroniques sont beaucoup plus sûres que la cigarette classique et qu’elles représentent une réelle
promesse dans la lutte contre les maladies liées au tabac.

« Peu , sinon aucun , des niveaux des produits chimiques détectés dans la cigarette électronique ne soulèvent d’inquiétude sanitaire », dit l’auteur de l’étude.
« Bien que les études existantes ne puissent garantir que la cigarette électronique
est sûre en terme absolue et que des études cliniques supplémentaires sont
nécessaires pour évaluer globalement la sécurité de la cigarette électronique, la prépondérance des résultats actuels montre que la ecigarette est plus sûre que la cigarette de tabac et comparable en terme de toxicité aux produits conventionnels de sevrage nicotinique.

Le rapport passe en revue 16 études de laboratoire qui ont identifié les composants présent dans le liquide de cigarette électronique et dans la vapeur. Les auteurs ont constaté que les niveaux cancérigène dans les cigarettes électroniques sont jusqu’à 1000 fois plus faible que dans les cigarettes de tabac.

« La FDA et les principaux groupes anti-tabac ne cesse de dire que nous ne savons
rien de ce qui est dans les cigarettes électroniques « , a déclaré M. Siegel. » La vérité
est, nous en savons beaucoup plus sur ce qui est dans les cigarettes électroniques que dans les cigarettes régulières.  »

Aux Etats-Unis, la Cour fédérale d’appel a statué que la FDA devrait réglementer les cigarette électroniques comme produits du tabac plutôt que comme des dispositifs de délivrance de médicaments, tels que les patch ou chewing-gum nicotiniques. Ces derniers sont soumis à des règles bien plus strictes.

« Compte tenu que le retrait de ces produits du marché obligerait des milliers d’utilisateurs à retourner à la cigarette », a déclaré M. Siegel. » Pourquoi la FDA et les
groupes anti-tabac veulent prendre une action qui va sérieusement
nuire à la santé du public? Les seuls qui seraient protégées par une interdiction
sur l’e-cigarettes sont les compagnies de tabac, car ces nouveaux produits
représentent la première menace réelle pour leurs profits au cours des dernières décennies.  »

Le rapport examine également les résultats préliminaires indiquant que les cigarettes électroniques peut être efficace dans la suppression de l’envie de fumer, surtout parce qu’elle simule l’acte de fumer .

Siegel, MD, a 25 ans d’expérience dans le domaine de la lutte antitabac
et n’a aucun intérêt financier dans l’industrie de la cigarette electronique.

Publié dans Cigarette Electronique | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Cigarette Electronique, fin de la bataille juridique?

La Food and Drug Administration a récemment annoncé qu’elle va réglementer la
cigarette electronique en tant que produits du tabac, en d’autres termes, tout comme les cigarettes traditionnelles. L’agence avait déjà été poussée à réglementer
les cigarettes sans fumée comme des dispositifs médicaux, mais elle a perdu cette bataille juridique en début  2011. La FDA a décidé de ne pas faire appel de la décision de la cour, mettant fin à une bataille juridique qui avait cours depuis 2009.

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision que nous considérons comme une victoire majeure pour la cigarette électronique et pour tous les utilisateurs.
Cependant , si la cigarette venait à être considérée comme un dispositif médical, la  e-cigarette seraient soumise à une réglementation beaucoup plus stricte.

Les cigarettes électroniques sont des dispositifs en plastique ou métal composés d’une batterie rechargeable ou jetable et de cartouches contenant un liquide (propylène glycol ou glycérine végétale) qui est vaporisé instantanément lorsque l’utilisateur aspire sur la cartouche.

Elles ont été développées dans le but de procurer au fumeur les mêmes sensations que lorsque ce dernier fume une cigarette traditionelle en éliminant tous les produits toxiques de la cigarette (tabac, goudron, monoxyde de carbone).

La cigarette electronique ne fonctionne pas sur le principe de combustion de tabac, elle ne crée donc aucun monoxyde de carbone ou quelque fumée que ce soit. Elle n’entre  pas dans le cadre de la loi sur le tabagisme passif.

NOTE : La cigarette électronique n’a pas bénéficié jusqu’à aujourd’hui d’étude complète prouvant son efficacité dans le sevrage tabagique. Cependant de nombreux utilisateurs ont partiellement ou totalement arrêter de fumer grâce à ce dispositif.

FUMECO et ses filiales ne commercialisent pas la cigarette électronique dans le but de sevrage tabagique. Nous la commercialisons comme une « alternative non toxique et psychologique » toute en offrant au fumeur toute la gestuelle de sa cigarette.

Publié dans Cigarette Electronique | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Une étude scientifique favorable à la cigarette électronique

Les études se multiplies et ne sont en aucun cas défavorables à la cigarette électronique.

Des chercheurs italiens de l’Université de Catane ont récemment publié dans la revue European Respiratory Journal leurs observations concernant l’étude de 120 fumeurs désireux d’arrêter la cigarette, cette fois à l’aide d’inhalateurs sans nicotine ou grâce à des moyens traditionnels.

Aucune différence d’efficacité d’arrêt du tabac n’a été perceptible entre les deux groupes. En revanche, il existe une forte différence pour les personnes dont l’addiction est uniquement comportementale (ceux qui ont du mal à se défaire du geste) : 66,7 % de ces personnes qui ont utilisé la cigarette électronique ont arrêté de fumer, contre seulement 19,2 % des sujets qui ne l’ont pas utilisée.

Publié dans Cigarette Electronique | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La cigarette électronique et l’arrêt du tabac

Le rôle des e-cigarettes dans l’arrêt du tabagisme

Les cigarettes électroniques sont-elles pour autant une aide efficace dans la démarche d’arrêt du tabac ? Selon un communiqué de l’OMS en 2008, des études devaient encore être réalisées dans le but de prouver leur efficacité et leur innocuité et plusieurs équipes travaillent désormais sur le sujet.

Publiée dans la revue Addiction, une étude menée en 2010 par des scientifiques de l’Université de Genève et concernant 3.587 fumeurs a ainsi pu permettre de montrer une certaine efficacité des e-cigarettes. 92% des utilisateurs considèrent en effet que la cigarette électronique les a aidés à stopper ou à réduire leur consommation de tabac, après une durée médiane d’utilisation de l’inhalateur de 3 mois (120 inhalations soit 5 recharges par jour).

Publié dans Cigarette Electronique | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La cigarette electronique : une aide ou un piège ?

La cigarette électronique est-elle une aide ou un piège pour les personnes désireuses d’arrêter leur consommation de tabac ? 

Alors que la fumée de vraie cigarette contiendrait plus de 4.000 substances, dont certaines sont reconnues comme cancérigènes ou toxiques (monoxyde de carbone, goudron, arsenic, plomb, formaldéhyde, polonium, naphtaline, acétone…) et abîment donc les poumons ou la gorge, la vapeur de la cigarette électronique serait dépourvue de toute molécule dangereuse et permettrait aux fumeurs de retrouver le geste et la sensation de l’inhalation, sans mettre en danger leur santé.

Source : www.futura-sciences.com

Publié dans Cigarette Electronique | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire